You are currently viewing Quelle assurance entreprise souscrire pour un vétérinaire ?

Quelle assurance entreprise souscrire pour un vétérinaire ?

Comme tout professionnel encourant des risques dans leur métier, un vétérinaire est également exposé à de nombreuses difficultés. Au cas où il provoque des dommages à ses clients, ces derniers sont en mesure de réclamer des indemnisations pour les réparer. En effet, contracter une assurance est incontournable pour le bien de son entreprise.

Le prix d’une assurance entreprise RC pro vétérinaire

Calculer le tarif d’assurance entreprise RC pro vétérinaire pose des problèmes aux assureurs. Selon la fiche de poste du vétérinaire, les compagnies d’assurance mettent du temps pour fixer le prix de l’assurance convenable à ce professionnel. Si vous êtes propriétaire d’un cabinet vétérinaire, lors de la souscription de contrat assurance RC pro, votre assureur demande votre chiffre d’affaires. Le prix de votre assurance dépend en grande partie de cet élément. L’autre variable qu’ils prennent en compte est votre zone d’exercice. Pour les personnes travaillant hors agglomération, les assureurs sont souvent réticents à les assurer.

Pour bénéficier d’une meilleure offre d’assurance, les compagnies d’assurances ne s’arrêtent pas sur ces points. Elles demandent également vos diplômes et le nombre d’années d’expérience dont vous disposez en tant que vétérinaire professionnel. Le prix de l’assurance peut être révisé à la baisse si votre parcours satisfait les assureurs. En général, l’enveloppe que ces derniers attribuent au vétérinaire est en dépendance du contrat opté.

Contrat d’assurance entreprise RC pro vétérinaire : les sinistres couverts par cette formule

Faute d’assurance RC pro, si le vétérinaire cause des dommages à autrui, il est tenu responsable de ses actes. Cela peut entacher l’image de son entreprise vis-à-vis de ses clients. En général, les clients confient leurs animaux au vétérinaire pour poursuivre le soin. Ce professionnel possède aussi des nourritures caloriques adaptées à chaque animal. Certains clients préfèrent nourrir leurs animaux à la suite des recommandations du véto. Chez ce dernier il existe une pièce destinée aux animaux qui ont besoin d’être opérés. Grâce aux soins, câlins et entretiens apportés aux animaux, ils se familiarisent rapidement avec le vétérinaire.

Avant d’accueillir ces animaux, le vétérinaire est dans l’obligation de respecter certaines conditions. L’hygiène est le premier critère à respecter pour assurer la santé de ses patients. En d’autres termes, les animaux ont besoin d’un endroit propre pour alléger les maladies. Ensuite, lorsque ces bêtes arrivent chez le vétérinaire, elles doivent se sentir en sécurité. Par ailleurs, vous n’avez pas le droit de retenir des informations pouvant aggraver l’état de santé des animaux. Si vous ne respectez pas une de ces conditions et causez des dommages à vos patients à quatre pattes, les clients peuvent saisir la justice.

La raison d’opter pour une assurance RC pro Exploitation vétérinaire

Ce contrat d’assurance est indispensable aux employés qui travaillent dans votre cabinet. S’ils subissent des dommages dans le cadre du travail normal, les assureurs les indemnisent.

  • Si un client emmène son animal chez vous et à l’entrée il tombe, cette formule couvre le dommage en cas de blessure.
  • Si vous souscrivez ce type d’assurance, sachez qu’il ne vous garantit pas en tant que vétérinaire. Seulement les activités en rapport avec votre entreprise qui sont indemnisées.

Toutefois, faute de souscription, dans les cas précédents, vous êtes tenus responsables. Les victimes vont se tourner vers vous en exigeant les frais de réparation. Ces derniers vont être réglés par vos propres moyens. Après l’entretien de l’animal, si le client relève un signe de mauvaise volonté de votre part aggravant sa santé, il peut porter plainte. Le seul moyen pour vous couvrir est de contracter une assurance RC pro. Si l’affaire arrive jusqu’au tribunal, il existe dorénavant la formule défense et recours vétérinaire. Cette assurance prend en charge les frais judiciaires correspondants.

Laisser un commentaire