You are currently viewing Les idées récurrentes reçues sur la profession d’avocat
  • Post category:Avocat
  • Auteur/autrice de la publication :

Les idées récurrentes reçues sur la profession d’avocat

Un peu partout dans le monde entier, nombreux sont ceux qui ont des perceptions souvent erronées du métier d’avocat. Ces perceptions sont souvent renforcées par les fantasmes véhiculés dans les films et séries hollywoodiens. Ces derniers qui a priori ont une intrigue juridique ne montrent pas toutefois pour la plupart du temps la vraie image d’un avocat à travers les personnages présentés. Dans cet article, il sera donc question de dévoiler quelques-unes de ces fausses idées que vous vous faites sur les avocats.

Les avocats peuvent s’arranger entre eux sans l’accord de leurs clients

Contrairement à ce qui peut se refléter parfois au cinéma, aucun avocat ne peut trouver de petits arrangements avec son confrère sur un dossier sans recevoir l’accord du client. Ceci, pour la simple raison que tout avocat au barreau prête toujours le serment d’exercer sa profession avec humanité, probité, indépendance, conscience et surtout dignité. Il ne peut donc pas faire des magouilles avec un confrère. Cela ne signifie pas qu’il ne pourrait y avoir d’échanges entre des avocats adversaires avant ou après une audience. Ils peuvent bel et bien discuter sur des sujets qui n’ont aucun rapport avec le dossier en cours. Il faut comprendre après tout que l’avocat est un professionnel du droit et peut à tout moment être confronté à n’importe lequel de ses confrères.

Les avocats commis d’office sont les nuls de la profession

C’est pour la plupart du temps ce qui est présenté dans les films et séries de droit. Beaucoup de personnes perçoivent les avocats commis d’office comme des personnes qui ne disposent pas d’assez de compétences. Ils sont considérés comme des professionnels du droit qui ne montrent aucun intérêt aux dossiers qui leur sont confiés. Erreur ! En réalité, la particularité des avocats commis d’office est qu’ils sont généralement jeunes dans la profession et interviennent en urgence. Ils sont rattachés au centre de défense pénale et suivent également une formation initiale normale. Les permanences pénales que les avocats commis d’office effectuent ont en effet pour but de leur permettre d’acquérir de l’expérience et développer leur clientèle. Ce qui constitue une entrave pour eux est la complexité des dossiers sur lesquels ils sont affectés.

Les avocats les plus chers sont les meilleurs

C’est une erreur de penser qu’un avocat qui aligne plusieurs zéros sur sa facture est forcément compétent et a presque 100% de succès dans tous ses dossiers. Si vous pensez que solliciter les services d’un avocat hyper cher est la garantie pour se sortir d’affaire ou pour éviter la prison, détrompez-vous. Un avocat dont les honoraires atteignent un certain niveau ne les fixe pas parce qu’il est certain d’avoir gain de cause. En effet, lorsqu’il n’est pas soumis à une convention d’honoraires, l’avocat établit sa facture en tenant compte des revenus du client et de la complexité du dossier à traiter. Certes sa notoriété et son expérience agissent inévitablement sur le montant à payer, mais cela ne signifie pas qu’il pourra faire un miracle en cas de graves infractions sans garanties.

Laisser un commentaire