You are currently viewing Est-ce que le CBD est détectable au test salivaire ?

Est-ce que le CBD est détectable au test salivaire ?

Depuis que vous l’avez découvert, vous appréciez énormément le CBD. Effectivement, vous appréciez le fait que cette substance vous aide à vous détendre et à vous relaxer au quotidien. Vous le savez sûrement, il est interdit de conduire une voiture en état d’ivresse ou sous l’effet de substances stupéfiantes. En utilisant le CBD sous forme d’e-liquide ou d’huile, vous vous demandez s’il est prudent de conduire après avoir consommé du CBD. Et surtout, vous vous demandez si la substance est détectable au test salivaire. La réponse dans notre article.  

Le CBD n’est pas détectable au test salivaire

Pour assurer la sécurité des utilisateurs de la route ainsi que des conducteurs de voitures. La police réalise souvent un contrôle des conducteurs. Ce contrôle peut mener à un test salivaire si l’agent de police pense que le conducteur est sous l’emprise de l’alcool ou d’un produit stupéfiant. Le CBD ou cannabidiol est une molécule non psychotrope qui n’est pas considérée comme une drogue. Les produits à base de CBD commercialisés en France doivent avoir été fabriqués avec une plante de chanvre avec un teneur en THC inférieur à 0,2 %. Et au final, ils ne doivent présenter aucune trace de THC. De ce fait, les tests salivaires n’ont pas été conçus pour le détecter. Ce qui fait qu’en général, le CBD est non détectable au test salivaire comme les autres drogues. Il existe toutefois une exception. Effectivement, dans le cas où vous utilisez un produit à base de CBD avec une teneur en THC supérieure à 0,2 %. Il est plus que probable que la substance soit détectable au test salivaire, car l’organisme de chacun réagit différemment. Car là, elle est considérée comme une drogue qui peut menacer la sécurité routière.

Les drogues qui sont détectables au test salivaire

Comme nous l’avons dit plus haut, le CBD n’est pas une drogue qui peut être détectée au test salivaire si vous respectez le taux autorisé de THC. Toutefois, au-delà de 0,3 % le taux de THC est considéré comme illégal. Et il est possible que vous soyez accusé d’avoir consommé de la drogue tout en conduisant si vous passez un test salivaire et que le CBD est détecté. Il existe d’ailleurs des drogues que le test salivaire peut détecter. Il s’agit :

  • De la cocaïne qui est détectable par le test salivaire dans un délai de 24 h à 48 h après sa consommation. Il ne va de même pour le crack.
  • Du cannabis ou THC qui peut être détecté par un test salivaire après 24 h à 8 jours après sa consommation pour un usage régulier et après 6 à 10 h après pour un usage occasionnel.
  • Des opiacés qui peuvent être détectés par le test salivaire 36 à 48 h après sa consommation.
  • Des amphétamines qui sont détectables au test salivaire jusqu’à 40 à 60 h après leur consommation.

Dans le cas où votre test salivaire est positif, vous risquez de payer une importante amende ainsi que de passer quelque temps en prison.

Conduire et consommer du CBD

Comme l’organisme de chacun réagit de manière différente à la consommation du CBD. Il est recommandé de ne pas conduire quand vous avez vapoté du CBD. Effectivement, même si le CBD n’est pas une drogue, la substance peut tout de même vous conférer des effets relaxants et peut vous détendre. Ce qui peut encourager une perte de vos réflexes quand vous conduisez. De ce fait, il est préférable de ne pas prendre le volant quand vous avez vapoté ou consommé du CBD pour éviter les accidents.

Laisser un commentaire