Savoir faire la différence entre un avocat et un juriste

Savoir faire la différence entre un avocat et un juriste

La plupart du temps, les gens confondent le métier d’avocat et de juriste. Certains ont même tendance à penser qu’il s’agit d’un seul et même métier. Ce qui est complètement faux. Le métier d’avocat et celui de juriste sont effectivement complémentaires, mais ils sont tout à fait différents. Bien que le juriste et l’avocat sont tous deux des personnes de loi, ils ont suivi des parcours différents et ont des fonctions distinctives.

Les différences entre un avocat et un juriste

Bien que le juriste et l’avocat sont tous les deux des personnes qui ont suivi des études en droit, le métier d’avocat diffère complètement de celui de juriste en quelques points :

  • Les fonctions
  • Les mandataires
  • Les réglementations

Qu’est-ce qu’un juriste et qu’est-ce qu’un avocat ?

Par définition, un juriste est une personne qui a comme fonction de donner des conseils juridiques pour son mandataire. C’est effectivement sa fonction principale. Pour cela, il a des compétences particulières sur les droits, notamment les droits des entreprises, les droits immobiliers, etc. C’est ce qui lui permet de donner des consultations juridiques en cas de besoin.

Un avocat, quant à lui, est une personne qui a comme fonctions d’assister ses clients et de les défendre dans tous les domaines touchant le juridique, même en dehors de la cour de justice. En plus de plaider pour la cause de son client, un avocat joue également le rôle de conseiller, et peut être sollicité lors de signature légale de contrat entre deux parties.

Juriste et avocat : pour qui travaillent-ils ?

Il est à rappeler que le terme de juriste se dit plus précisément « juriste d’entreprise ». Ce qui veut dire que le juriste est un employé en interne, qui se fait engager par une entreprise. Il joue le rôle de consultant en interne pour cette entreprise, dit son client.

Quant à un avocat, c’est un auxiliaire de justice tout à fait indépendant. Il peut ainsi avoir plusieurs clients en même temps. En effet, un avocat a libre arbitre d’exercer à titre individuel, de travailler dans une société civile professionnelle en qualité de salarié, de travailler au sein d’une association ou dans une société d’avocats.

Quelles réglementations ?

Les réglementations d’un juriste sont tout à fait différentes de celles d’un avocat. Il n’a aucune obligation de garder un quelconque secret du métier. Par ailleurs, l’ensemble des dossiers tenus par un juriste peut parfaitement être saisi par les autorités en cas de litige.

En ce qui concerne un avocat, il se doit d’être tout à fait indépendant et de garder secrètes toutes les informations concernant de ses clients. Il lui est également interdit de dévoiler les secrets de ces derniers, même si le contrat prend fin. Par ailleurs, un avocat n’a pas le droit de travailler pour des parties ayant des intérêts opposés.

Laisser un commentaire

Fermer le menu