You are currently viewing Guide sur l’assurance auto jeune conducteur

Guide sur l’assurance auto jeune conducteur

Jeune conducteur, vous allez bientôt prendre le volant de votre voiture. Comme vous le savez, rouler avec un véhicule terrestre à moteur vous contraint à vous soumettre à l’obligation d’assurance établie par la loi. En effet, si vous conduisez sans l’assurance minimum requise, vous commettez un délit. En consultant notre guide, vous allez découvrir quelle est l’assurance auto jeune conducteur obligatoire et quelles sont les sanctions encourues si vous conduisez sans assurance.

L’assurance au tiers, l’assurance auto jeune conducteur obligatoire

À partir du moment où vous faites l’acquisition d’une voiture ou d’un tout autre véhicule terrestre à moteur pour vous déplacer, vous êtes soumis à l’obligation d’assurance. Cette règle a été établie par le gouvernement afin de protéger les usagers de la route et les autres conducteurs contre les accidents que vous pouvez provoquer en tant que jeune conducteur ou même quand vous êtes plus expérimenté. À cause de cette obligation, vous devez donc souscrire au moins à l’assurance au tiers ou l’assurance responsabilité civile auto pour pouvoir utiliser votre permis de conduire et votre voiture en toute légalité. Cette assurance vous est d’autant plus indispensable, car avec votre statut de jeune conducteur, vous pouvez facilement causer un accident.

C’est avec cette assurance que vous pourrez couvrir l’indemnisation des dégâts matériels et corporels que vous avez causés à autrui à la suite à un sinistre que vous avez provoqué. En revanche, cette assurance ne va pas prendre en charge vos blessures et la casse de votre auto pour un accident dont vous êtes le responsable. Pour une meilleure protection, il est préférable de souscrire à des assurances complémentaires qui proposent diverses garanties comme la garantie contre le vol de votre voiture, la garantie qui couvre le conducteur qu’il soit ou non responsable de l’accident. Ou encore la garantie contre les dégâts que le véhicule pourrait subir suite à une catastrophe naturelle ou technologique.

Rouler sans une assurance auto jeune conducteur, les sanctions

Le fait de prendre le volant sans avoir souscrit à une assurance jeune conducteur vous expose à diverses sanctions. En effet, c’est un délit puni par la loi et des peines ont été mises en place pour sanctionner l’auteur du délit. De ce fait en roulant sans une assurance auto, le jeune conducteur :

  • Devra payer une amende une amende de 500 € si c’est la première fois que vous êtes condamné pour défaut d’assurance. Si en plus de rouler sans assurance, vous avez commis un autre délit, l’amende sera de 3 750 €. Tandis que pour une récidive, l’amende peut atteindre les 7 500 €.
  • Peut voir son permis de conduire suspendu ou annulé sur une période de 3 ans maximum.
  • Peut voir son véhicule immobilisé ou confisqué.
  • Peut être sanctionné par une peine de jours-amendes.
  • Peut se voir interdire la conduite de certains véhicules.

En plus de ces sanctions, vous vous exposez à un important problème financier. Effectivement, sans une assurance auto, c’est vous qui serez tenu de prendre en charge l’indemnisation des victimes de l’accident que vous avez provoqué. CE qui va vous obliger à dépenser des millions d’euros ou même à payer une importante somme des années, voire toute votre vie.

Le coût d’une assurance auto jeune conducteur

Le tarif appliqué pour une assurance auto jeune conducteur n’est pas le même pour les compagnies d’assurance. Pour déterminer le prix que vous devez payer, la mutuelle va prendre en compte votre profil, votre âge, votre voiture ainsi que les garanties que vous demandez. Il est cependant important de souligner que comme le jeune conducteur présente un très grand risque de faire des accidents à cause de son inexpérience, le coût à payer pour se faire assurer est assez élevé. En moyenne, l’assurance auto jeune conducteur coûte entre 500 et 1 500 € l’année avec la surprime accident.

Laisser un commentaire